Posté le 11/04/2020 - Reprise de la rénovation de l’aéroport de Rennes


Initialement prévus du 2 au 28 mars, les travaux de rénovation de la chaussée de l’aéroport de Rennes ont finalement dû être stoppés à cause de la crise du coronavirus. Ces travaux de rénovation des 115 000 m² de chaussée et des 8 kilomètres de marquage au sol devaient mobiliser plus de 150 personnes. Cependant, considéré comme un “chantier prioritaire”, les autorités ont pris la décision de reprendre les travaux. Depuis le jeudi 9 avril, les engins de travaux sont donc de nouveau en activité.

Une fin prévue pour début mai

Programmés pour le mois de mars, ces travaux de rénovation avaient pour but de refaire entièrement la chaussée de l’aéroport de Rennes afin d’assurer la sécurité de tous. En effet, soumises à d’importants chocs, les pistes des aéroports doivent être régulièrement entretenues afin d’éviter tout risque d’accident.

A l’arrêt depuis plus de 3 semaines pour cause de crise sanitaire, le chantier a pu reprendre le jeudi 9 avril. Considéré comme chantier prioritaire, la région a donc pu reprendre là où le chantier avait été arrêté. A cause de l’arrêt, la date de fin des travaux a donc été décalée et est désormais fixée pour début mai.

L’aéroport a précisé les modalités de cette reprise : “Le chantier a pu reprendre grâce à la mise en place d’un mode opératoire mettant en œuvre toutes les préconisations du guide OPP BTP –en particulier sur un plan sanitaire- entre les autorités et les entreprises en charge du chantier”.

Des travaux pour répondre à la crise sanitaire

D’un montant de 10,5 millions, ces travaux de rénovation de la piste de l’aéroport étaient destinés au renforcement de la sécurité des vols commerciaux. Cependant, face à la crise sanitaire mondiale, les conditions ont changées et la réouverture de la piste d’ici le début de mois de mai servira en priorité aux livraisons d’équipements médicaux et aux transferts sanitaires.

La poursuite des travaux de rénovation de la piste de l’aéroport, dans le respect des règles sanitaires représentent ainsi une bonne nouvelle pour le secteur du BTP mais également pour la protection des voyageurs à l’avenir. La remise aux normes de la chaussée et du marquage au sol spécifique représente ainsi un élément essentiel dans la sécurité du transport aérien. Même si la reprise des vols commerciaux n’est pas pour tout de suite, cette rénovation pourrait s’avérer particulièrement utile dans cette crise sanitaire. 

907 fois - posté le 11/04/2020