Marquage au sol circulation

Demande de devis sur un projet de marquage au sol circulation en 2 étapes

etape1

1ère Étape - Définir mes besoins

Vous souhaitez un devis pour : marquage au sol circulation

Remplir le formulaire en quelques clics et obtenez des devis de nos meilleurs partenaires !

Le projet doit être réalisé en :
Dans quel état est votre sol :
Le projet de marquage est-il ?
Quelle est la nature de votre sol ?
Déposer votre CCTP ou cahier des charges : (Facultatif)
Commentaire(s), décrivez le projet :
etape1

2eme Étape - Mes coordonnées et c'est fini !

Dernière étape, validez vos informations pour recevoir vos devis.

Ces informations nous permettrons de vous contacter pour vous obtenir les meilleurs devis !


Nom de l'entreprise

Nom et prénom du contact

Adresse email

Numéro de téléphone

Lieu du projet - Ville ou CP

Également appelé signalisation horizontale, le marquage au sol est un élément important de la sécurité routière. Quelle est son importance ? Quels sont les différents type de marquage au sol ? Marquage au Sol met en lumière les informations utiles à connaître sur le marquage au sol de circulation.

L'utilité du marquage au sol de circulation routière

Également appelé signalisation horizontale, le marquage au sol est un élément important de la sécurité routière. Quelle est son importance ? Quels sont les différents type de marquage au sol ? Marquage au Sol met en lumière les informations utiles à connaître sur le marquage au sol de circulation.

L'utilité du marquage au sol de circulation routière

Pour matérialiser les distances de sécurité avec les piétons et vélos

Le marquage au sol est l'ensemble des tracés peints ou imprimés avec des formes et couleurs spécifiques que l'on retrouve sur la chaussée. Il s'adresse aux automobilistes, motocyclistes et piétons et constitue une aide précieuse à la circulation routière. S'il matérialise les distances de sécurité, il indique également les voies ouvertes à la circulation publique.

Le marquage au sol de circulation permet aussi aux conducteurs de repérer facilement les zones où ils peuvent se garer et pour combien de temps. Ce dispositif faisant partie intégrante du Code de la route constitue un repère visuel guidant l'usager de la route. Il garantit ainsi la sécurité des usagers tout en canalisant les flux de circulation.

Comment est réalisé le marquage au sol de circulation  ?

La signalisation horizontale

La mise en place du marquage au sol relève de la responsabilité des gestionnaires de voirie. L'État s'occupe des signalisations horizontales dans les routes nationales. Dans les routes départementales et communales, cette responsabilité revient respectivement au conseil départemental et au conseil communal. L'implantation des signalisations horizontales est soumise néanmoins au respect des normes en vigueur. De plus, les entreprises en charge des travaux doivent utiliser des produits de qualité et du matériel adapté pour apposer les différents marquages sur les voies de circulation. Il s'agit principalement des appareils de traçage, des peintures routières homologuées, des fondoirs, des bombes de peinture et des antidérapants.

La réglementation des principaux types de marquage de sol dans le Code de la route (dimensions, couleurs et normes)

Il existe une diversité de marquages au sol dans le Code de la route. Chaque tracé annonce des indications principales à respecter obligatoirement par les usagers de la route. On distingue principalement les lignes médianes, les lignes de rive, les flèches directionnelles, les marquages au sol en agglomération et enfin les marquages au sol hors agglomération.

Les lignes médianes

On retrouve ces lignes aussi bien hors agglomération qu'en agglomération. Leur présence impose des règles de conduite bien précises aux usagers.

La ligne continue

Cette ligne de couleur blanche est apposée en milieu de route et délimite les deux sens de circulation. C'est un marquage au sol qui véhicule une interdiction stricte. Concrètement, le conducteur ne doit ni franchir ni chevaucher la ligne continue, sauf s'il le fait pour doubler un cycliste.

La ligne discontinue pour le dépassement 

À l'instar de la ligne continue, ce type de Marquages blancs au sol blanc discontinu sert aussi à délimiter les différents sens de circulation. La particularité de la ligne discontinue est que le conducteur a la possibilité de la franchir dans le cadre d'un dépassement vers la gauche. La ligne d'annonce de réduction de voie

Il s'agit d'une ligne discontinue de dimension réduite. Elle précède l'arrivée d'une ligne continue. On le reconnaît grâce à la présence d'une flèche blanche qui indique au conducteur qu'il doit rapidement se rabattre sur la voie.

La ligne de dissuasion sur route ou autoroute

Elle se présente sous la même forme qu'une ligne d'annonce. En général, ce marquage au sol d'autoroute ou route est présent dans les zones où les dépassements sont réputés dangereux. Sur un réseau autoroutier, la ligne de dissuasion incite les usagers de la route la plus à gauche à se rabattre afin de rejoindre tardivement une sortie mal anticipée. Sur une route très pentue ou sinueuse, elle dissuade le conducteur d'effectuer des dépassements sans pour autant l'interdire.

Les lignes mixtes

Il peut arriver que les lignes décrites ci-dessus se retrouvent côte à côte sur une route. Il s'agit des lignes mixtes. Dans ce cas, le conducteur doit uniquement considérer la ligne qui se trouve de son côté de la voie.

Les lignes de rive

Les lignes de rive sont positionnées vers l'extérieur de la chaussée. Elles peuvent être continues ou discontinues et démarquent l'accotement de la chaussée. Conformément au Code de la route, les lignes de rive continues ne doivent pas être franchies tandis que celles discontinues peuvent l'être.

Les flèches directionnelles

Les flèches directionnelles sont des marquages au sol de circulation de couleur blanche que l'on retrouve dans une route à plusieurs voies (Bifurcations d'autoroutes). Elles indiquent le changement de voie à emprunter en fonction de la direction souhaitée. 

Les marquages au sol en agglomération (intersection, stop, places de stationnements...)

Ces signalisations horizontales sont spécialement déployées dans les routes sur lesquelles la circulation est très dense. Elles visent notamment à protéger les usagers vulnérables. On distingue entre autres :

  • le passage piéton composé de larges bandes blanches reliant les deux côtés de la chaussée,
  • la ligne de Stop qui un arrêt marqué à l'approche d'une intersection
  • la ligne de « cédez le passage » obligeant le conducteur à ralentir pour franchir une intersection dans laquelle d'autres véhicules sont prioritaires,
  • les lignes des feux de signalisation composées de lignes blanches transversales munies de pointillés.

Pour finir, on peut citer également les marquages au sol de stationnement.

Les marquages au sol hors agglomération

La circulation hors agglomération est réglementée par des marquages au sol qui lui sont spécifiques. Ceux que l'on rencontre le plus sur le réseau routier sont les zébras. Il s'agit en effet de hachures blanches apposées sur la chaussée. Les zébras matérialisent une zone dans laquelle il est interdit de circuler, de stationner ou de s'arrêter.

Autres questions posées sur la signalisation au sol de la circulation 

Comment s'appellent les lignes sur les routes ?

Le marquage routier est considéré comme comprenant tous les éléments peints ou imprimés qui fournissent des informations aux usagers de la route.

Est-ce que le marquage au sol est obligatoire ?

Ce marquage n'est pas obligatoire, sauf pour rappeler aux conducteurs qu'ils doivent s'arrêter à un panneau STOP ou à un autre dispositif de circulation de ce type.

Qui est responsable du marquage au sol ?

Le marquage des routes relève de la responsabilité des autorités routières.

Combien mesure un trait sur l'autoroute ?

Une ligne normale brisée comporte des lignes de 3 m, espacées de 10 m. Une ligne de dissuasion comporte des lignes de 3 m, espacées de 1,33 m. Une ligne de bordure comporte des lignes de 3 m, espacées de 3,50 m. Une bande d'arrêt d'urgence a 39 m de long et 13 m d'intervalle.

Quel marquage au sol interdit le stationnement ?

Une ligne au sol de couleur jaune continue sur le côté droit d'une route indique que vous ne pouvez pas vous arrêter ou stationner sur cette partie de la route.

Afficher plus