Demande de devis sur un projet de enrobé en 2 étapes

etape1

1ère Étape - Définir mes besoins

Vous souhaitez un devis pour : enrobé

Remplir le formulaire en quelques clics et obtenez des devis de nos meilleurs partenaires !

etape1

2eme Étape - Mes coordonnées et c'est fini !

Dernière étape, validez vos informations pour recevoir vos devis.

Ces informations nous permettrons de vous contacter pour vous obtenir les meilleurs devis !


Nom de l'entreprise

Nom et prénom du contact

Adresse email

Numéro de téléphone

Lieu du projet - Ville ou CP

Un enrobé est un mélange de 3 composants différents : le sable, le gravier et le liant hydrocarboné, lequel est essentiellement du bitume de nos jours. Appliqué en une ou plusieurs couches, posé à chaud ou à froid, ce revêtement est largement utilisé dans l'Hexagone et dans le monde entier pour la création de voies piétonnes et carrossables. Il est égaleme...

Un enrobé est un mélange de 3 composants différents : le sable, le gravier et le liant hydrocarboné, lequel est essentiellement du bitume de nos jours. Appliqué en une ou plusieurs couches, posé à chaud ou à froid, ce revêtement est largement utilisé dans l'Hexagone et dans le monde entier pour la création de voies piétonnes et carrossables. Il est également parvenu à s'inviter chez les particuliers, plus précisément pour la consolidation de surfaces de type cour, allée de garage, parking… Quoi qu'il en soit, si vous désirez en savoir davantage sur l'enrobé, nous vous invitons à explorer les informations qui suivent.

Les procédés de pose d'un enrobé

L'enrobé est un type revêtement composé de graviers, de sable et d'un liant dont la mise en œuvre peut s'opérer suivant 2 procédés : l'enrobé à chaud ou l'enrobé à froid.

L'enrobé à chaud

La grande majorité des enrobés sont mis en œuvre à chaud. En l'occurrence, ils sont fabriqués à des températures qui tournent autour de 100°C, puis appliqués à chaud aux alentours de 150°C. On obtient ainsi des revêtements ayant l'avantage de pouvoir être utilisés pour tous les travaux de goudronnage, de permettre une meilleure adhérence au sol et d'être particulièrement résistants. Parmi les différentes variantes d'enrobé à chaud, on cite principalement :

  • Le béton bitumineux et l'enrobé noir qui sont principalement utilisés pour les voies carrossables et qui peuvent être ultra minces (BBUM), très minces (BBTM), minces (BBM) ou semi-grenus (BBSG). Il a pour avantage de garantir une meilleure adhérence, tant en pleine canicule que par temps de pluie.
  • La grave-bitume, utilisée en couche de base ou de fondation.
  • L'enrobé à module élevé (EME) qui, lui aussi, se destine aux couches d'assise.
  • L'enrobé drainant, fréquemment utilisé pour les chaussées et routes à grande vitesse (voirie express, autoroutes entre autres), mais également pour la construction de routes privées. Pour ses qualités, il est particulièrement apprécié dans les régions pluvieuses.
  • L'enrobé bitumeux coloré (comme c'est le cas de l'enrobé rouge) pouvant être utilisé en milieu urbain comme revêtement ponctuel (voies douces principalement) ou pour apporter du caractère ainsi que de l'élégance à son aménagement extérieur : cours, allée de garage, entrée de cour, chemin d'accès…
  • L'enrobé avec adjonction de polyéthylène, de verre ou miroir plié, de matériau local…
  • L'enrobé phonique.

L'enrobé à froid

À la différence des enrobés à chaud, ceux à froid sont mis en œuvre à température ambiante, par adjonction d'émulsion de bitume, ce qui les rend effectivement plus malléables au moment de la pose. Ces revêtements peuvent également avoir plusieurs variantes, à savoir :

  • L'enrobé froid : à faible granulométrie et ayant une forte concentration en fines et en liant, il se destine généralement à une utilisation temporaire, par exemple sur des voies en cours de travaux. On l'utilise également pour réparer les chaussées présentant des malformations.
  • La grave émulsion : il s'agit ici d'un revêtement à froid qui s'obtient en dispersant au sein d'une grave une émulsion de bitume et qui est indiqué pour le rechargement des chaussées sur support déformé.
  • L'enrobé bitumeux à froid : on parle ici d'un enrobé hydrocarboné à froid permettant la réalisation de voies carrossables.

Comment bien préparer votre terrain pour l'enrobé ?

Avant la mise en œuvre d'un enrobé, quelle qu'en soit la nature, la préparation du sol est une étape que vous ne devez en aucun cas négliger. La résistance de votre enrobé en dépend. La préparation du sol avant la pose d'enrobé se fait en plusieurs étapes :

  • L'étude de sol pour vous assurer que le terrain est d'une taille suffisante pour accueillir l'enrobé.
  • Le piquetage (délimitation du terrain qui accueillera l'enrobé) pour éviter que les travaux ne portent atteinte aux réseaux humides et secs ainsi qu'aux autres installations.
  • La mise en place d'une pente minimale de 5%, ou si besoin de canalisations, de drains ou de regards pour vous assurer que les eaux puissent s'écouler convenablement.
  • Le décaissement ou l'aplanissement du sol pour une bonne stabilité de la future allée, chaussée, etc.
  • L'installation d'un film géotextile pour le terrain en évitant que les racines et végétaux l'envahissent. Ce film contribue de surcroît à favoriser l'étanchéité du terrain et l'évacuation des eaux.

Comment choisir votre type d'enrobé pour votre revêtement de sol ?

Avant de vous lancer dans le choix de votre enrobé, vous devez porter une attention particulière sur un bon nombre de paramètres. Parmi ceux-ci, on cite entre autres :

  • Le type de terrain, de passage ou d'endroit où l'enrobé doit être mis en œuvre.
  • L'usage que vous ferez de la zone à goudronner : allée, parking, cour…
  • Le passage : plus précisément, vous devez déterminer si la zone à goudronner est piétonne et/ou carrossable.
  • Le climat qui caractérise votre région ainsi que l'orientation et l'exposition au rayonnement solaire.

Puis, lors de la sélection, il convient de prendre en considération les composants de l'enrobé pour ainsi connaître la qualité et la résistance du revêtement, les possibilités esthétiques, le coût de votre devis enrobé, etc. Au cas où vous auriez du mal à faire un choix, le mieux est de vous faire accompagner par un professionnel maîtrisant sur le bout des doigts les particularités des différents revêtements de sols extérieurs : enrobé, enduit, asphalte, goudron, béton désactivé, etc.

Afficher plus