Marquage au sol place de stationnement

Demande de devis sur un projet de marquage au sol place de stationnement en 2 étapes

etape1

1ère Étape - Définir mes besoins

Vous souhaitez un devis pour : marquage au sol place de stationnement

Remplir le formulaire en quelques clics et obtenez des devis de nos meilleurs partenaires !

Le projet doit être réalisé en :
Dans quel état est votre sol :
Le projet de marquage est-il ?
Quelle est la nature de votre sol ?
Déposer votre CCTP ou cahier des charges : (Facultatif)
Commentaire(s), décrivez le projet :
etape1

2eme Étape - Mes coordonnées et c'est fini !

Dernière étape, validez vos informations pour recevoir vos devis.

Ces informations nous permettrons de vous contacter pour vous obtenir les meilleurs devis !


Nom de l'entreprise

Nom et prénom du contact

Adresse email

Numéro de téléphone

Lieu du projet - Ville ou CP

Le marquage au sol d'une place de stationnement est régi par un cadre réglementaire strict, notamment en ce qui concerne ses dimensions. L'adhérence des produits utilisés pour réaliser la délimitation du sol est également primordiale pour optimiser l'expérience et la sécurité des usagers.

Les différents type de marquages au sol pour le stationnement

Le marquage au sol d'une place de stationnement est régi par un cadre réglementaire strict, notamment en ce qui concerne ses dimensions. L'adhérence des produits utilisés pour réaliser la délimitation du sol est également primordiale pour optimiser l'expérience et la sécurité des usagers.

Chez marquage-au-sol.fr, nous nous basons sur notre expertise dans la mise en relation des métiers de la signalisation, pour vous expliquer en détail l'essentiel à retenir sur le marquage au sol d'une place de stationnement.

Les différents type de marquages au sol pour le stationnement

Les signaux appliqués à même la chaussée indiquent aux usagers certaines règles de circulation à respecter. Dans les places de stationnement, les différents type de marquages sur chaussée se distinguent par leur couleur.

Le marquage au sol en blanc pour délimiter les places de stationnement

Les inscriptions de couleur blanche permettent de différencier une voie de circulation d'une autre aux yeux des conducteurs. Elles indiquent aussi les règles qui s'y appliquent (lignes continues, discontinues, etc.).

Dans le cas d'une zone de stationnement, cette signalisation horizontale est utilisée pour délimiter les espaces de stationnements payants. Il en est de même pour les zones de stationnement réservées aux taxis.

Le stationnement sur les lignes jaunes

Contrairement à la ligne blanche, le marquage au sol remplit trois principales fonctions. Les lignes discontinues positionnées sur le trottoir ou la chaussée indiquent une interdiction de stationnement. L'arrêt est également proscrit si les lignes jaunes sont continues.

Le marquage spécifique des surfaces pour les véhicules de livraison

Les places de stationnement dédiées aux véhicules de livraison sont délimitées par une croix formée avec deux lignes jaunes continues. Les zigzags jaunes à 45° indiquent quant à eux les places de stationnement réservées à l'arrêt des bus.

Le marquage au sol jaune indique également la proximité d'une zone de travaux et induit des règles de circulation modifiées. Ce marquage au sol temporaire prévaut sur les règles relatives à la signalisation horizontale qu'il recouvre.

Stationnement : la ligne bleue, qu'est-ce que c'est ?

La ligne bleue fait partie des marquages spéciaux utilisés pour certains types de stationnements. Elle sert à identifier les places de stationnement en « zone bleue » qui sont contrôlées par un disque de stationnement.

Outre le stationnement à durée limitée, les places réservées aux personnes à mobilité réduite comportent souvent, elles aussi, un fond de couleur bleue. Ce dernier augmente le contraste entre la chaussée et le marquage réglementaire bleu.

Les différentes tailles de places de stationnement

Le marquage au sol s'applique à chaque parking, stationnement ou zone d'arrêt temporaire. Sa mise en place dépend néanmoins de la taille et de la configuration des différents espaces de stationnement.

La zone de stationnement payant

L'espace de stationnement payant est matérialisé par une ligne discontinue accompagnée de la mention « payant ». Les inscriptions sont effectuées avec des pochoirs de marquage.

Cette place de stationnement couvre 2,3 m de largeur pour 5 m de longueur. Nous la retrouvons principalement dans les agglomérations, en ville ou à proximité de certaines structures (ports, aéroports…).

La zone de stationnement temporaire ou limitée

Le stationnement sur ce type d'espace est subordonné à un disque pour indiquer l'heure d'arrivée et la durée autorisée. En matière de configurations, l'emplacement temporaire de stationnement doit :

  • avoir une largeur minimale de 2,3 m,
  • s'étendre sur une longueur d'au moins 5 m,
  • pouvoir accueillir tous types de véhicules légers.

Les lignes discontinues qui caractérisent la zone de stationnement temporaire s'accompagnent d'un panneau de signalisation.

Les différents marquages de place pour les PMR (personnes handicapées)

Le marquage au sol relatif aux emplacements des PMR laisse apparaître un pictogramme de nature à indiquer son caractère particulier. En ce qui concerne les modalités de marquage, ces zones de stationnement doivent permettre aux personnes en situation de handicap de descendre facilement de leur véhicule.

La zone de marquage doit avoir :

  • au moins 2,5 m de large,
  • un minimum de 5 m de long,
  • une bande hachurée de 80 cm de large pour accroître la largeur totale.

Ces places de parking sont strictement réservées aux personnes à mobilité réduite.

Le parking

Le parking est un cas particulier de stationnement. En plus de présenter différentes configurations (parc de stationnement, parking privé, parking public…), il comporte systématiquement des emplacements réservés aux PMR.

Largeur des places en épis

La place en épis doit respecter l'angle de 45° de chaque emplacement. En ce qui concerne les dimensions, il faut au minimum :

  • 2,2 m pour la largeur,
  • 4,80 m pour la longueur,
  • 3,5 m pour la largeur de la voie de circulation centrale.

La place en épis peut être de plain-pied ou souterraine.

Places en bataille

Le marquage au sol de ce type de parking couvre 5 m de long, 2,3 m de large et un écart minimal de 5 m pour faciliter les manœuvres.

Places en créneau

Avec un parking en créneau, vous bénéficiez d'un espace de stationnement de 2,3 m de large et de 5 m de long. À ce titre, ces emplacements se retrouvent souvent en bordure de route (en parallèle).

La réglementation Nf p91-100/120 du marquage au sol des emplacements de stationnement

Le marquage au sol routier est strictement réglementé par la législation française. À ce titre, la norme NF P91-100 régit tous les points liés à la réalisation des zones de stationnement privées et des parkings accessibles au public. Longueur et largeur des lignes sur le sol de stationnement, couleur… Toutes les modalités de mise en place y sont inscrites.

En matière de couleur, les réglementations du marquage désignent le nuancier RAL comme référence. Par ailleurs, un marquage au sol conforme à la loi est une signalisation horizontale qui s'inscrit parfaitement dans le cadre du Code de la route.

Le code de l'urbanisme prévoit pour sa part que le Plan Local d'Urbanisme (PLU) dispose du droit de régir le stationnement privé. Les règles relatives à son application varient d'une commune à une autre. Néanmoins, le principe fondamental reste le même : le stationnement des véhicules motorisés relatif aux besoins d'une nouvelle construction doit être effectué en dehors des espaces publics.

Si vous prévoyez d'équiper le parking de votre entreprise, un espace ou toute autre superficie d'un marquage au sol routier, nous vous suggérons de faire appel à un professionnel. Marquage-au-sol.fr vous accompagne dans vos projets, pour garantir une peinture dans les règles de l'art.

Autres informations importantes:

Quel marquage au sol autorise le stationnement ?

Les marquages routiers réglementaires indiquent les règles de stationnement, c'est-à-dire les règles ou les restrictions qui s'appliquent à une certaine zone. Ces marquages sont normalisés, accompagnés de panneaux réglementaires et soumis à des normes strictes.

Par exemple, les lignes bleues sur un parking indiquent un stationnement gratuit mais limité dans le temps.

Parmi les marquages de stationnement, vous trouverez également des pictogrammes qui indiquent les places de stationnement réservées à des véhicules ou groupes de personnes spécifiques. Il s'agit notamment des personnes à mobilité réduite et des véhicules électriques en charge.

Comment faire un marquage au sol pour un parking ?

Pour réaliser ces marquages, il est conseillé de faire appel à un entrepreneur extérieur. Il est également possible de réaliser soi-même ces marquages avec de la peinture en aérosol conçue spécifiquement pour ce type d'application.

Comment reconnaître une place de stationnement payant ?

Les places de stationnements payantes sont désignées par des lignes blanches et le mot "Payant" peint sur le sol. Des panneaux peuvent également être installés à proximité pour indiquer qu'un espace particulier est réservé à ceux qui ont payé pour s'y garer.

Comment savoir si on peut stationner sur un trottoir ?

Le stationnement est autorisé sur le trottoir lorsqu'un espace peint à cheval sur la chaussée et le trottoir est marqué.

Afficher plus