Marquage au sol industriel

Demande de devis sur un projet de marquage au sol industriel en 2 étapes

etape1

1ère Étape - Définir mes besoins

Vous souhaitez un devis pour : marquage au sol industriel

Remplir le formulaire en quelques clics et obtenez des devis de nos meilleurs partenaires !

Le projet de marquage est situé en :
Dans quel état est votre sol ?
Le projet de marquage est-il ?
Devez-vous mettre en sécurité votre base ?
Déposer votre CCTP ou cahier des charges : (Facultatif)
Commentaire(s), décrivez le projet :
etape1

2eme Étape - Mes coordonnées et c'est fini !

Dernière étape, validez vos informations pour recevoir vos devis.

Ces informations nous permettrons de vous contacter pour vous obtenir les meilleurs devis !


Nom de l'entreprise

Nom et prénom du contact

Adresse email

Numéro de téléphone

Lieu du projet - Ville ou CP

Le marquage au sol industriel consiste à utiliser des éléments visuels pour faciliter la circulation dans un local industriel. Il permet aussi de séparer les espaces et de sécuriser l'environnement de travail. Il est obligatoire et doit se faire conformément aux réglementations en vigueur. Voici les spécificités du marquage au sol en industrie.

À quoi sert un marquage au sol industriel ?

Le marquage au sol industriel consiste à utiliser des éléments visuels pour faciliter la circulation dans un local industriel. Il permet aussi de séparer les espaces et de sécuriser l'environnement de travail. Il est obligatoire et doit se faire conformément aux réglementations en vigueur. Voici les spécificités du marquage au sol en industrie.

À quoi sert un marquage au sol industriel ?

Le milieu industriel est caractérisé par de grands espaces où plusieurs activités peuvent se dérouler en simultané. Le marquage au sol a plusieurs fonctions :

  • fluidifier les mouvements
  • éviter les accrochages et les accidents
  • délimiter les différents espaces
  • renforcer la sécurité dans l'entrepôt

Il s'utilise pour définir le plan de circulation et mettre les règles de déplacement en évidence, notamment par le marquage des voies.

Un défaut de marquage peut engager la responsabilité de l'entreprise en cas d'incident. Il revient au dirigeant de s'informer sur les éventuelles évolutions dans les lois en termes de marquage industriel et de s'y conformer.

Comment réaliser un bon marquage au sol industriel ?

Le marquage industriel identifie les différents espaces pour permettre au personnel de travailler efficacement et en sécurité. Il doit être cohérent, intuitif et clair. Les zones à délimiter sont les voies piétonnes, les voies de circulation des engins de manutention et les zones à risques (pour le stockage de matières ou de produits dangereux par exemple).

Chacune de ces zones doit utiliser des couleurs spécifiques. Elles sont codifiées dans le nuancier RAL. L'avertissement est signalé par des marqueurs de couleur jaune (1023). Le danger et/ou l'interdiction utilisent le rouge (3020). La couleur pour la signalisation du stockage chimique est l'orange (6024). Le vert (6024) est quant à lui utilisé pour indiquer des directions (comme pour l'évacuation) ou des informations. Le bleu (5017) sert à indiquer une obligation ou une protection, tandis que le blanc s'emploie pour le marquage général. Ce dernier marque par exemple les voies de circulation et les zones de stockage. Enfin, le gris (7045) et le noir (9017) servent à effacer les lignes du béton et du bitume, respectivement.

Notez que le noir est combiné dans des bandes jaunes et noires pour signaler le débattement des portes automatiques. On peut aussi utiliser des marquages fluorescents pour gagner en visibilité.

Quelles sont les normes à respecter pour le marquage au sol en industrie ?

Le marquage au sol a pour fonction principale de sécuriser l'espace de travail. En France, les textes légaux qui le réglementent sont l'arrêté du 4 novembre 1993 relatif à la signalisation de sécurité et de santé au travail, l'arrêté du 2 août 2013 modifiant celui de 1993 et l'article R.125.3.1 du Code de la construction.

L'arrêté du 4 novembre 1993 fixe le cadre réglementaire de la signalétique pour éviter les accidents. Les différents éléments de la signalétique (marquage au sol inclus) doivent se conformer à la norme NF EN ISO 7010. Elle vise à harmoniser les couleurs, pictogrammes et symboles de sécurité à l'international. Notez que sur les anciennes installations, les panneaux bénéficiant de la norme NFX 08-003 ou de normes européennes sont toujours conformes. Les autres devront obligatoirement être remplacés pour une mise aux normes.

L'article 12 de l'arrêté du 4 novembre 1993 prévoit la signalisation des obstacles dangereux au moyen de bandes jaunes et noires ou rouges et blanches. Son article 13 indique que les voies de circulation doivent être mises en évidence par des bandes continues de couleur vive. Blanc ou jaune : on choisira la plus visible en fonction de la couleur du sol. Les distances de sécurité doivent être respectées pour éviter les collisions entre des véhicules entre eux ou avec des piétons.

L'article R.125.3.1 du Code de la construction oblige à signaler l'aire de débattement des portes automatiques. Le marquage au sol se fait au moyen de bandes jaunes et noires au sol.

Quelles sont les méthodes et outils pour réaliser un marquage au sol industriel ?

Les peintures époxy sont adaptées aux sols industriels (entrepôts, usines, aires de stockage, etc.). Elles résistent au passage intense et à l'abrasion. Ce type de peinture existe en aérosol avec embout spécifique. Il permet par exemple de faire des traits et des lignes. On peut également utiliser une machine spécifique – un chariot de traçage – pour réaliser le marquage.

Il existe également de l'adhésif de marquage en rouleau pour une pose simplifiée et un retrait facilité. Ils sont généralement antidérapants pour plus de sécurité et résistent à l'eau. Si l'agencement est définitif, vous pouvez opter pour de la peinture. Il en va de même pour le marquage au sol réalisé autour des machines : la peinture résistera davantage contre les projections ou les produits chimiques. Dans les autres cas, les adhésifs – plus faciles à retirer – seront plus adaptés.

L'application de la peinture et la pose d'adhésif nécessitent de préparer le sol au préalable. Il doit être nettoyé, dégraissé et dépoussiéré pour permettre une meilleure adhérence des marqueurs.

Afficher plus