Posté le 16/10/2018 - Marquage au sol en entreprise : quelles sont les normes ?


Il n'est pas rare qu'une entreprise décide de mettre en place un marquage au sol dans ses locaux, ou bien de le refaire, car ce dernier s'est trop usé. C'est d'ailleurs souvent le cas dans les usines ou les structures dans lesquelles il est question de fabrication, d'utilisations de machines, ou même d'appareils pour se déplacer et transporter des charges lourdes. Ainsi, grâce au marquage au sol, chacun peut mieux s'y retrouver et se repérer. Si les structures sont tout à fait autorisées à faire ou refaire leur marquage au sol, elles doivent cependant veiller à mettre la sécurité de leur personnel en priorité dans leurs travaux. Pour cela, des normes ont été mises au point, que les structures doivent respecter lorsqu'elles décident de donner un coup de neuf à leur peinture. 

Des normes pour assurer la sécurité des travailleurs

Lorsque les entreprises prévoient de réaliser un nouveau marquage au sol ou de repasser sur l'un d'entre eux déjà existant, elles doivent se référer aux normes mises en place à ce sujet. En effet, ces dernières ont été pensées dans un souci de sécurité, afin que personne ne se retrouve blessé. Ainsi, diverses normes existent, et doivent être appliquées en interne : tout d'abord la norme 92/58/CEE est à prendre en compte, et indique que l'entreprise qui réalise un marquage au sol doit mettre en place une signalisation afin  de prévenir les employés de travaux en cours, dans les cas prévus. Ensuite, la norme NFX 08-003 indique les couleurs et formes à adopter en fonction des diverses situations et risques : quelle couleur ou/et quelle forme adopter, en fonction de quelle situation. Enfin, l'arrêté du 04 novembre 1993 définit les termes de signalisation de sécurité ou de santé, qui, selon celui-ci, peut être un panneau, un son, un signal lumineux, ou encore une couleur. 

Encore plus de sécurité

En fonction des travaux mis en place, l'entreprise qui les mène a un devoir d'information envers ses employés. Si besoin, elle doit leur fournir tous les renseignements nécessaires à leur sécurité, mais également leur santé, ainsi que les précautions à prendre. Pour cela, elle doit donc bien mettre en place la signalisation nécessaire, et veiller si besoin à former ses salariés ou leur transmettre les instructions à suivre pour bien se protéger. En d'autres termes, elle doit assurer leur protection pour ne pas les mettre en danger. 

314 fois - posté le 16/10/2018