Posté le 09/10/2018 - Aunay - Vire Normandie : un nouveau marquage au sol en phase test


Des travaux ont récemment eu lieu sur la route reliant Aunay à Vire Normandie. Alors que ces derniers ont touché à leur fin, pour le plus grand bonheur de tous, un point suscite l'interrogation de nombreuses personnes : en effet, le marquage au sol alors inscrit sur la route ne semble pas au goût de tout le monde, et pousse à la réflexion. Il s'agirait d'une "chaussée à voie centrale banalisée", en d'autres termes la route est séparée en trois parties, comprenant une voie pour les voitures encadrée par deux pistes cyclables. Mais il est possible pour les automobilistes de dépasser sur les pistes cyclables en cas d'absence de vélos. 

Un marquage au sol qui ne fait pas l'unanimité

Sur la route entre Aunay et Vire Normandie, le marquage au sol récemment appliqué ne semble pas plaire à tout le monde. Celui-ci sépare la voie en trois, plaçant deux pistes cyclables de chaque côté de la route ainsi qu'une place centrale pour les voitures. À noter que lorsqu'il n'y a pas de vélo, les automobilistes peuvent rouler à cheval sur la piste cyclable et sur leur partie, mais doivent rester vigilants en cas de présence d'un cycliste. Si ce dispositif appelle à faire preuve de plus de sécurité, certains riverains ne semblent pas convaincus : "Depuis le début de la semaine, nous n’avons vu que trois vélos passer. Et puis au bout de la route, il n’y a plus de piste cyclable, alors que font-ils ?" questionne l'un d'entre eux. Selon Jean-Michel Huet du parti Debout la France : "Ce marquage au sol est tout simplement dangereux. Qu’il y ait une piste cyclable c’est bien, mais pas deux. Que les vélos soient prioritaires, c’est bien, mais pas comme ça. C’est une bêtise. Il va y avoir un drame c’est sûr."

Expérimentation du marquage au sol

À la mairie, des explications sont fournies concernant ce nouveau marquage au sol : "Il faut savoir que nous avons des obligations en termes de déplacements doux. Sur cette route, nous n’avions pas le choix pour réaliser des pistes cyclables avec seulement 7 m de chaussée." Selon le maire de Vire Normandie, la route ne présente pas de danger "à condition de respecter le Code de la route et de circuler à 30 km/h."

Ce marquage au sol est encore en phase test, et fera l'objet d'une analyse d'ici plusieurs mois : si le bilan est positif, le marquage au sol sera alors prolongé. 

401 fois - posté le 09/10/2018