Posté le 10/09/2018 - Clermont-Ferrand : un marquage au sol au profit des cyclistes


Depuis peu, à Clermont-Ferrand, les cyclistes font l'objet d'une nouvelle expérience : en effet, ces derniers peuvent désormais apercevoir dans leur ville des marquages au sol qui ont pour but de renforcer leur sécurité, mais également d'inciter à plus utiliser le vélo que les voitures. Pour cela, le sol est désormais recouvert d'un vélo accompagné de deux chevrons aux endroits où des pistes cyclables figurent, dans le but de mieux séparer la route et mettre en avant la partie de la voie réservée aux cyclistes. Les usagers pourront, par ce biais, mieux se séparer l'espace sur la route, et les cyclistes auront plus de visibilité aux yeux des autres. 

Un nouveau marquage au sol aux objectifs multiples

Clermond-Ferrand a accueilli, depuis la fin des vacances, un tout nouveau marquage au sol, aux finalités multiples. Ce dernier concerne notamment les cyclistes, et se traduit par un vélo peint au sol, accompagné de deux chevrons. Pour le moment, ce dispositif est encore en phase de test, et a été instauré sur des zones à fort passage, dans le but notamment de laisser plus de place aux vélos sur la route, et par ce biais motiver les usagers et plus utiliser ce mode de transport. Selon le président de l'association Vélocité 63 : "L’espace urbain est relativement restreint. Il faut mieux le partager pour que chacun trouve sa place. Le problème c’est qu’il y a beaucoup de cyclistes et qu’ils ne sont pas toujours vus, et donc ça permettra d’être mieux perçus par les automobilistes et les piétons."

Un marquage au sol pour encourager la pratique du vélo

Bien que ce marquage ait pour finalité d'encourager les cyclistes à avoir leur place sur la chaussée, ces derniers conservent tout de même leurs obligations lorsqu'ils se trouvent sur la route : "Les cyclistes doivent utiliser cette bande cyclable qui leur est destinée et à partir du moment où il n’y a pas de bande cyclable, leur place n’est pas sur le trottoir, elle est sur la chaussée", déclare le directeur départemental de la Prévention Routière 63. 

Ce marquage au sol n'est que le commencement d'un projet tourné autour de l'utilisation du vélo dans la vie courante : la ville souhaite poursuivre sa lancée et continuer ce type d'aménagement d'ici quelques années, en installant "plus de 360 km pour les cyclistes contre 70 actuellement", d'après France 3 Régions

522 fois - posté le 10/09/2018