Posté le 13/08/2018 - Pays-Bas : Retirer la signalisation pour une meilleure sécurité sur la route ?


Aux Pays-Bas, une ville se fait remarquer par son absence de signalisation : en effet, si les marquages au sol et les feux tricolores brillent par leur absence, cela a été fait exprès, dans le but de réduire le nombre d'accidents de la route. Ainsi, à Drachten, bien que les automobilistes se font nombreux et la signalétique peu présente, la sécurité, quant à elle, semble s'être renforcée. Ce concept serait-il la réponse à tous les soucis relatifs aux accidents de la route ? En tout cas, il semblerait bien que cette solution soit efficace dans le pays. 

Plus de marquage au sol ni de trottoir

Aux Pays-Bas, et plus précisément à Drachten, on pourrait penser que les accidents se font nombreux, puisque la circulation y es très dense. Cependant, si l'on observe de plus près la sécurité de la ville, tout le monde semble bien se porter. La raison ? L'absence de signalisation sur les routes. En effet, depuis une vingtaine d'années, cette dernière a été supprimée et le principe de "la voie partagée" a pointé le bout de son nez. Ainsi, les feux ont été retirés, le marquage au sol effacé, et les trottoirs détruits. Par conséquent, la circulation repose entièrement sur la règle de la priorité à droite. 

Une sécurité renforcée

Si, à première vue, le principe d'enlever le marquage au sol sur les routes ainsi que les feux peut paraître un peu fou, il semblerait qu'une véritable réflexion soit à l'origine du concept : « Quand vous ne savez pas trop qui a la priorité, vous avez tendance à chercher le regard des autres usagers », explique l'ingénieur à l'origine de l'idée. En effet, si les automobilistes souhaitent s'engager sur un carrefour par exemple, ils seront alors obligés de rechercher l'information pour savoir s'ils peuvent passer, les obligeant ainsi à aller moins vite et se montrer particulièrement attentifs. Cette expérience a par ailleurs porté ses fruits, puisque le nombre d'accidents a considérablement baissé.

Dans une autre ville du pays, cette théorie a par conséquent été adoptée aussi, et les autorités ont remplacé les feux par un simple marquage au sol indiquant de donner la priorité à droite. Suite à cette initiative, le nombre d'accidents a également baissé, et d'autres réactions sont apparues : « Les cyclistes indiquent désormais leur direction avec la main, ce qui était très rare avant aux Pays-Bas. »

Plusieurs pays de l'Union européenne devraient prochainement adopter cette technique. 

450 fois - posté le 13/08/2018