Posté le 11/07/2018 - Comment bien réussir son marquage au sol ?


En fonction de l'état du sol sur lequel vous souhaitez réaliser votre marquage, cela peut nécessiter des travaux, et demander du temps. En effet, pour un marquage au sol réussi, de nombreux détails sont à prendre en compte, afin qu'il n'y ait pas de reflets et que votre traçage soit bien uniforme. Pour cela, plusieurs étapes sont à suivre, à savoir : bien préparer son sol, nettoyer la surface sur laquelle vous souhaitez réaliser votre marquage, puis, la dernière étape, qui consiste à mettre en oeuvre ce dernier. 

Préparer et dégager son sol

Si le sol que vous souhaitez peindre n'est pas en bon état, ou présente des anomalies, il n'est pas envisageable d'y poser votre peinture, car votre marquage ne sera pas parfait, et risque de mettre en avant tous les défauts de la surface. C'est pourquoi une étape de préparation va être nécessaire, afin de réparer le sol et le rendre impeccable avant la pose de la peinture. 

Pour cela, différents matériaux sont utilisables, en fonction du sol auquel vous avez à faire : par exemple, si vous devez reboucher un trou sur un terrain en ciment, mieux vaut utiliser un mortier dédié au ciment, en revanche s'il est en béton, un mortier standard sera plus utile.

Une fois que vous avez déterminé quel matériau utiliser, il vous faut vous occuper du trou en question : commencez par agrandir ce dernier au burin, puis nettoyez-le afin qu'aucun débris ne vienne vous gêner. Ensuite, remplissez les fissures et/ou trous avec le mortier adéquat, en veillant à ce qu'il ne devienne pas sec trop rapidement, si besoin appliquez un peu d'eau sur le trou avant de le remplir. Enfin, lissez l'ensemble puis laissez sécher tout en le protégeant du soleil. 

Une fois cette étape accomplie, vous pouvez nettoyer votre terrain : celui-ci doit être impeccable avant d'effectuer votre marquage au sol, puisque le moindre résidu se verra avec la peinture. De plus, si le sol est bien propre, votre marquage durera plus longtemps. Le mieux est dans un premier temps de le balayer avant de passer de l'eau dessus, voire d'utiliser un appareil spécial à haute pression. 

Peindre son sol

Une fois votre terrain sec, il est temps de venir appliquer votre marquage. Pour cela, utilisez de la peinture résistante, puisque le sol est soumis à de multiples éléments extérieurs venant l'abîmer. Veillez également à ce qu'elle adhère bien au sol et s'accroche facilement. Pour une peinture respectueuse de l'environnement, nous vous conseillons d'utiliser des produits à base eau. En fonction du passage sur la zone marquée, vous aurez le choix entre de la peinture monocomposant (pour les zones à faible taux de passage), ou à deux ou trois composants (pour les zones avec fort taux de passages). 

Votre sol réparé et nettoyé, votre peinture choisie : il ne vous reste plus qu'à réaliser votre marquage au sol. 

976 fois - posté le 11/07/2018