Posté le 26/10/2020 - De nouvelles signalétiques en station pour respecter les mesures sanitaires


Afin d’assurer la sécurité des vacanciers, les stations hivernales ont développé de nombreux protocoles pour permettre à chacun de respecter les gestes barrières en toute simplicité. Des mesures appliquées aux différents environnements de la station, et une signalétique dédiée, pour garantir des vacances de ski sereines et ressourçantes à la montagne. 

Des mises en places dès le mois de mai

Après une saison d’hiver 2019/2020 écourtée, les stations ont pu accueillir à nouveau les touristes durant l’été. Ces derniers étant alors restreints dans leurs envies de voyages à l’étranger, beaucoup en ont profité pour découvrir les plaisirs de la montagne en été entre randonnées, VTT, et rafting. Une nouvelle population appréciée par les stations pour qui la fermeture obligatoire avaient compliqué les projections de chiffres. 

Mais au-delà de l’enjeu économique, ces nombreux touristes ont permis aux stations de mettre en place les protocoles sanitaires requis, et de rôder leurs équipes à cette nouvelle gestion, pour préparer la saison hivernale à venir. Avec l’installation de distributeurs de gel hydroalcoolique, des panneaux de signalisation pour guider le sens de circulation, ou encore des marquages au sol pour inviter les vacanciers à respecter la distanciation physique dans les lieux de rassemblement, tout a été pensé pour que chacun puisse s’offrir les plaisirs de la montagne sans craindre le contexte pandémique actuel. 

Des mesures précises et des offres adaptées pour rassurer les vacanciers

Si les protocoles sanitaires dans les bars, les restaurants, les transports en commun et les hôtels correspondent scrupuleusement à ce que nous connaissons en ville, les stations ont dû également adapter ces derniers à leurs infrastructures spécifiques. Le port du masque est donc obligatoire sur les remontées mécaniques et dans les points d’information ou de vente de forfaits. Les écoles de ski et les loueurs de matériel, quant à eux, tiennent à la disposition des vacanciers du gel hydroalcoolique, et désinfecte tous les équipements prêtés ou loués tels que les dossards, les chaussures, les bâtons, etc. 

Malgré toutes ces mesures prises, les réservations tardent pourtant à se faire sur l’ensemble du territoire. En effet, dans un contexte sanitaire incertain, il n’est pas aisé de projeter ces vacances d’hiver plusieurs mois à l’avance, alors même que nous ne pouvons connaître les restrictions à venir dans les prochaines semaines. Pour rassurer les vacanciers, de nombreuses stations ont donc adapté leurs offres. Certaines ont, par exemple, assoupli leur politique d’annulation avec une possibilité d’annuler son séjour jusqu’à 48 heures avant l’arrivée prévue. C’est le cas notamment de la station des Arcs, dans les Alpes. D’autres ont préféré proposer un nouveau service de pass où seules les journées skiées sont payées. Une sorte de télépéage que le réseau N’Py des Pyrénées a choisi de nommer le pass “No souci”. 

Avec une liberté de déplacement toujours possible, des mesures sanitaires appliquées, et des offres qui s’adaptent aux inquiétudes des vacanciers face à la crise sanitaire actuelle, les stations de ski françaises mettent tout en oeuvre pour offrir des séjours au ski rassurants et reposants où chacun peut se concentrer uniquement sur les joies de la glisse et le grand air.

955 fois - posté le 26/10/2020