Posté le 23/10/2020 - Le mobilier urbain : un acteur central de nos villes


Présent à chaque coin de rue, le mobilier urbain est un élément central de l’espace urbain. Parfois critiqué, ou dégradé, il n’en reste pas moins un véritable enjeu pour les collectivités et les municipalités qui tentent d’allier l’esthétique au pratique pour le confort des administrés. Alors quelles sont les obligations du mobilier urbain d’aujourd’hui, et les ambitions du mobilier urbain de demain ? 

Une réglementation précise pour le confort de tous 

Comme de nombreuses installations à usage public, le mobilier urbain est soumis à une réglementation précise pour définir sa mise en place. Qu’il s’agisse de banquette en béton, d’abribus en bois, ou de bancs publics plus spacieux, la hauteur des éléments mais aussi leur emplacement sont étudiés. En effet, il est important de veiller à ce que la mise en place d’un mobilier urbain ne gêne pas le déplacement des usagers sur la voirie ou les trottoirs. Ainsi, si les distances ne peuvent être respectées, les collectivités peuvent décider de privilégier un seul trottoir d’une rue pour des aménagements de ce type. Dans ce cas, le plus fréquenté des deux sera généralement favorisé. 

Un confort pour les habitants

Installer du mobilier urbain en ville présente de nombreux intérêts pour les habitants. Qu’il soit question de poubelles, de bancs publics, d’abribus, ou de tables de pique-nique dans un parc, le mobilier urbain occupe un rôle majeur dans la réappropriation des habitants, sur un espace public souvent limité en agglomération. Outre l’aspect pratique de la récupération des déchets ou d’un endroit où pouvoir s’asseoir, ce type d’installations offre des zones de convivialité et d’échanges à travers la ville. Un moyen de créer un lien entre les habitants dans des zones denses, et de créer ainsi l’image d’une ville accueillante et conviviale. 

Quelle évolution pour le mobilier urbain dans nos villes de demain ? 

Alors que les plus grandes agglomérations développent activement les moyens de transport doux pour une transition écologique efficiente, le mobilier urbain n’est pas épargné. Fabriqué en matière recyclée, il s’inscrit dans une volonté de changement en symbole fort des engagements de la municipalité. Des graphismes et des designs plus contemporains sont également développés pour donner une image plus moderne au paysage citadin. Ces installations doivent toutefois répondre à certaines exigences de solidité et résistance face aux éventuelles dégradations qu’elles pourraient subir. 

Finalement, le mobilier urbain est un élément central de la ville. Imprégné d’un engagement environnemental ou artistique, ce dernier caractérise les agglomérations et font partie intégrante de la vie des citadins. Les municipalités et collectivités doivent toutefois valider chaque projet selon une réglementation stricte et une fonctionnalité indispensable pour les habitants.

638 fois - posté le 23/10/2020