Posté le 02/07/2020 - Modification de la circulation à Grenoble


Afin de réduire la pollution dans les zones urbaines, de nombreuses villes entament une modification de l’espace pour la circulation. Ainsi, les moyens de transports “doux” tendent à prendre de plus en plus de place, au détriment des voitures. Dans cette nouvelle tendance, la ville de Grenoble est désormais équipée de trottinettes et de vélo à assistance électrique en libre service.

Une circulation repensée

En plein développement en France, les nouveaux transports “doux” comme les trottinettes et les vélos électriques seront désormais accessibles pour les grenoblois. En libre-service, ces nouveaux modes de transport vont ainsi modifier la circulation dans le centre-ville de Grenoble avec pour objectif une réduction de la pollution de l’air ainsi que la pollution sonore. 

Les trottinettes TIER mobility et les vélos électriques Pony (pouvant accueillir 2 personnes) sont désormais accessibles sur trois sites de la Métropole : Grenoble, Inovallée (Meylan) et sur le domaine universitaire. Pour le moment, 500 exemplaires de ces nouveaux moyens de transports ont été mis en circulation.

Des règles pour un usage responsable

Pour que tout le monde puisse en profiter dans les meilleures conditions, la Métropole a donc édicté une charte des bonnes pratiques. L’objectif est donc de garantir la durabilité de ces nouveaux moyens de transports et une utilisation respectueuse de la circulation. Afin d’encadrer au mieux leur utilisation, un marquage au sol pour identifier précisément les zones de stationnement ont ainsi été mis en place. Dans le cas où les utilisateurs ne respectent pas ces zones, ils pourront être sanctionnés financièrement. 

Pour éviter les excès et garantir la sécurité de tous et notamment des piétons, la vitesse de ces moyens de transports a été bridée. Ainsi, les vélos Pony ne pourront pas dépasser les 25 km/h et les 20 km/h pour les trottinettes TIER mobility. L’objectif de la Métropole est donc de s’inscrire pleinement dans un développement durable avec une modification des habitudes de déplacements pour les habitants.

Des moyens de transports accessibles

Afin d’inciter au maximum les habitants à emprunter ces nouveaux moyens de transport, la ville a prévu des tarifs accessibles en prévoyant également des tarifs solidaires et des offres entreprises. Comme plusieurs grandes villes en France, Grenoble souhaite ainsi changer radicalement les habitudes de transport de ses habitants et ainsi limiter l’impact de la pollution dans le centre-ville notamment. 

923 fois - posté le 02/07/2020