Posté le 19/06/2020 - Barcelone : un marquage au sol qui intrigue


Avec la crise sanitaire et le confinement d’une partie importante de la population mondiale, de nombreuses villes en ont profité pour repenser l’espace public. C’est notamment le cas de Barcelone qui a mis en place un nouveau marquage au sol jaune afin de redéfinir l’espace dédié aux véhicules, aux piétons et aux autres véhicules (vélos, motos, trottinettes). Dans plusieurs rues de la capitale catalane, l’espace réservé aux piétons a ainsi été considérablement élargi. 

Un espace public repensé 

Afin de profiter des rues vides, les villes ont engagé plusieurs travaux pour modifier la place accordée à chacun. A Barcelone, sur plus de 12 km de voies, un nouveau marquage au sol jaune a ainsi été appliqué au détriment des voies dédiées aux voitures. Ce marquage a pour objectif premier de garantir le respect de la distanciation physique mais également de repenser l’espace public. En effet, de nombreuses villes cherchent aujourd’hui des solutions pour réduire le trafic automobile en ville. Avec ce type d’installation, la place des voitures est ainsi grandement réduite. 

Dans le même temps, d’autres aménagements ont été effectués afin de favoriser la place des moyens de transport propre. En effet, afin de favoriser la mobilité douce, ce sont 21 km de voies qui ont aménagés pour les vélos et les trottinettes. De plus, ces zones limitent la vitesse des voitures à 30 km/h et les motos n’ont plus le droit de stationner sur les trottoirs. Un espace public totalement repensé donc qui permet ainsi de s’inscrire dans une nouvelle ère de villes plus propres. 

Une initiative qui pourrait se pérenniser

Plusieurs villes ont donc tiré profit du confinement pour modifier la circulation et repenser la cohabitation entre piétons et véhicules au coeur des villes. En étendant l’espace réservé aux piétons et aux cyclistes, les villes favorisent ainsi les mobilités douces afin de répondre au défi environnemental.

Pour que les effets sur la circulation en ville soient les plus bénéfiques possibles, il s’avère essentiel que les villes pérennisent ces nouvelles installations. Aujourd’hui, les projets en faveur du développement de la place des vélos en ville notamment sont de plus en plus nombreux et se retrouvent dans le monde entier. Il ne serait donc pas étonnant de voir l’apparition de nouveaux marquages au sol dans les mois à venir. 

1713 fois - posté le 19/06/2020