Posté le 21/02/2020 - Nouvelle expérimentation de passages piétons 3D


Après plusieurs expérimentations à Toulouse, Paris et Nantes notamment, un nouveau passage pour piétons en 3D est installé, cette fois hors de la métropole, à Saint-Pierre en Martinique. Ce type de marquage au sol innovant consiste à créer un effet de relief afin d’inciter les usagers de la route à réduire leur vitesse. Faisant partie des nouvelles mesures instaurées depuis deux ans, le passage piétons 3D tend à s’installer dans de plus en plus de zones urbaines notamment. 

Le passage piétons 3D : un dispositif de sécurité innovant

Le Passage Piétons 3D (PP3D) fait partie des mesures prises par le Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR) le 9 janvier 2018. Afin de protéger au mieux les piétons et de réduire au maximum les accidents impliquant des piétons, les autorités ont donc commencé l’expérimentation du passage piétons 3D dans plusieurs villes en France. Ce marquage au sol est ajouté entre 2 et 5 mètres en amont des passages piétons et crée un effet de relief. Pour la première fois en Martinique, ce type de dispositif est donc expérimenté, à Saint-Pierre.

Une mesure pour réduire le nombre d’accidents

Selon les chiffres de la Sécurité Routière, 559 piétons sont décédés, et ce, uniquement sur l’année 2016. Les personnes les plus touchées sont les jeunes (18-24 ans) et les personnes âgées (plus de 75 ans). En 2017, parmi les piétons tués sur la route, 138 ont perdu la vie sur un passage piétons. Un chiffre qui montre la nécessité de mettre en place les mesures adaptées pour lutter contre ce nombre important de décès chaque année sur les routes françaises.

Le PP3D : une solution efficace ? 

Surprenant et intrigant les automobilistes aux abords du passage, cette installation incite donc les automobilistes à adapter leur vitesse. Cependant, au fil du temps, les automobilistes s’habituent à cette installation et ne sont plus surpris par l’effet de relief. A long terme, l’efficacité sur les conducteurs empruntant régulièrement la route sur laquelle est installé ce dispositif est donc relative. Le passage piétons en 3D apparaît comme plus efficace sur les automobilistes non habitués à passer sur la route sur laquelle est expérimentée cette installation. 

Pour les automobilistes, ce genre d’installation est moins contraignant qu’un ralentisseur et pour les pouvoirs publics il est plus simple à installer. Si l’efficacité de ce nouveau marquage au sol innovant est donc relative, il fait malgré tout partie des premières solutions pour remédier aux dangers de la route pour les piétons.

910 fois - posté le 21/02/2020