Posté le 30/08/2019 - Comment réaliser un marquage au sol ?


Le marquage au sol est utile voire indispensable dans de nombreux cas, notamment pour délimiter les places de stationnement ou encore une zone de stockage. Découvrez comment sont faits les marquages au sol que vous croisez chaque jour, que ce soit sur la route ou au travail.

La préparation du sol avant un marquage

Le sol doit être parfait avant que le marquage soit réalisé. En effet, s’il est fissuré par exemple, cela se verra quand la peinture sera appliquée. Un petit creux peut engendrer des reflets. Le marquage au sol rend les défauts du sol encore plus visibles. C’est pourquoi il faut si besoin réparer le sol, puis le nettoyer. Pour que le marquage soit réussi, le sol doit absolument être lisse et propre. En effet, la poussière, les saletés ou encore les huiles doivent être retirées : la peinture tiendra alors plus longtemps si le sol est parfaitement nettoyé. Le balayer puis le laver à l’eau claire suffit amplement. Si le sol est déjà peint, il faut idéalement l’effacer, à l’aide d’un décapant par exemple.

L’application de la peinture sur le sol

La peinture utilisée pour le marquage au sol doit être de bonne qualité, afin qu’elle adhère bien au sol, quel qu’il soit, et qu’elle résiste à l’abrasion et aux produits chimiques et pétroliers (en particulier sur les parkings ou les garages). Le sol qui sera marqué sera probablement soumis à de nombreux passages, à des fortes pressions, à des conditions météorologiques difficiles, etc. Et ce, pendant longtemps. L’idée est donc d’opter pour une peinture qui tiendra le plus longtemps possible. Cependant, tout dépend de l’endroit et de l’objectif du marquage.

Par ailleurs, la peinture peut être appliquée en bombe, ou encore à partir d’un pochoir. La peinture d’un marquage au sol peut sécher assez rapidement, en 30 minutes par exemple. Elle peut aussi être réfléchissante, pour être encore plus visible. Le marquage au sol peint peut tenir ainsi pendant 2 ans environ. Cependant, il existe plein de techniques différentes pour réaliser un marquage au sol. Il existe également la résine, qui dure environ 4 ans mais met plusieurs jours à sécher. Elle est souvent complétée avec des éléments qui lui permettront d’être anti-glisse, et donc plus sécuritaire. Il existe même des marquages préfabriqués, en bande, en morceaux ou bien en rouleaux, faciles à installer, fonctionnels et durables, mais peu esthétiques. Le marquage au sol relève d’un travail complexe qui nécessite au préalable une phase de réflexion en termes de besoins.

667 fois - posté le 30/08/2019