Posté le 22/03/2019 - La question du marquage au sol pour les trottinettes


Depuis plusieurs mois, les trottinettes électriques ont fait leur apparition dans de nombreuses villes. Suite à de multiples accidents, le problème de leur circulation en ville pose question et nécessite de réglementer la circulation de ces engins qui peuvent rapidement dépasser les 25 km/h. Une véritable question de Sécurité routière puisque le nombre des blessés en trottinette ou à rollers est en pleine explosion depuis plusieurs mois.

Quelles sont les règles actuellement en place ?

A l’heure actuelle, aucune règle ne permet d’encadrer réellement l’usage de la trottinette électrique. En effet, la législation en place n’est pas encore adaptée au fait que les trottinettes disposent désormais d’une assistance électrique. Ainsi, la seule règle en application est celle qui considère les trottinettes au même titre que les piétons. De ce fait, leur circulation est censée se faire sur les trottoirs en respectant une vitesse maximale de 6 km/h. Avec cette règle, le port du casque est recommandé, mais pas obligatoire. Une réglementation qui est donc désuète par rapport aux trottinettes électriques et la vitesse qu’elles peuvent atteindre.

Peut-on emprunter les pistes cyclables ?

Légalement, les utilisateurs de trottinettes sont donc dans un véritable flou juridique. En effet, ne pouvant pas circuler sur les trottoirs, les usagers sont tentés d’emprunter les pistes cyclables. Cependant, là aussi elles n’ont légalement pas le droit, puisque ces voies sont exclusivement réservées aux cycles. A l’heure actuelle, plusieurs applications de location de trottinettes ont fait le choix d’indiquer aux utilisateurs de rouler sur la piste cyclable. Cette solution apparaît comme la solution la plus sûre par rapport à une circulation sur les trottoirs qui peut s’avérer particulièrement dangereuse.

Quelles solutions pour régler ce problème de sécurité ?

Autant au niveau législatif que sur la signalisation actuelle, il apparaît comme nécessaire que les autorités publiques mettent en place les mesures nécessaires pour réglementer la circulation de ces nouveaux engins. Le stationnement représente également une nouvelle problématique dans l’utilisation de ce type de transport. Un nouveau marquage au sol dédié au stationnement de ces engins devrait donc apparaître pour éviter les stationnement gênant sur les trottoirs.

Plusieurs mesures sont déjà en test à Paris pour réguler l’utilisation de ce nouveau moyen de transport et créer une véritable signalisation dédiée. Aujourd’hui le nombre d’entreprises proposant ce service est en augmentation constante et pose donc une véritable question pour sécuriser la route et l’ensemble de l’espace public. Face à ses nouvelles problématiques, plusieurs mesures devraient prochainement être prises.

580 fois - posté le 22/03/2019