Posté le 01/03/2019 - Développement des passages piétons 3D dans la région nantaise


Face au nombre d’accidents encore trop importants aux abords des passages piétons, plusieurs passages piétons 3D ont été installés dans plusieurs villes de l’hexagone. Après Toulouse, Cysoing ou encore Paris, ce type marquage au sol a fait son apparition à Sautron et Rezé, deux communes de la région nantaise. Un dispositif intéressant mais dont les résultats ne sont pas encore significatifs.

Un marquage innovant pour améliorer la sécurité

Ces nouvelles installations ne sont pas nouvelles en France. L’objectif de ces passages piétons 3D est de repenser le marquage actuel en y ajoutant de la perspective grâce à un jeu de couleurs. Egalement visible de nuit, ce marquage permet de créer un effet 3D qui donnent l’impression que les habituelles bandes blanches ressortent du sol. Nantes métropole a expliqué cet investissement « En donnant un effet de relief, ce nouveau type de matérialisation des traversées piétonnes a pour but de responsabiliser les automobilistes en les faisant ralentir. Cela repose sur un jeu de couleurs, visible de nuit, qui donne un effet en trois dimensions ».

Des résultats mitigés

A l’instar des autres villes où a été installé ce nouveau type de marquage au sol, les résultats dans ces deux communes en périphérie de Nantes sont mitigés. En effet, même si cette nouvelle installation peut surprendre, elle est plus ou moins visible selon certains conducteurs. De plus, les locaux pourront, à terme, s’y habituer ce qui ne permettra pas de régler véritablement le problème de vitesse.

Dans les villes où ces installations ont déjà été expérimentées, les résultats montrent que ce type de marquage est finalement efficace sur les gens de l’extérieur. Le problème de la vitesse aux abords des zones de danger comme les écoles n’est donc pas résolu entièrement par les passages piétons 3D.

Une meilleure protection nécessaire pour les piétons

Face à la recrudescence des accidents de la route impliquant des piétons, les pouvoirs publics cherchent donc les solutions à mettre en place. Même si les passages piétons 3D permettent de faire ralentir une partie des automobilistes, leur efficacité tend à diminuer au fil du temps.

Moins contraignant que les ralentisseurs, ce type d’innovations n’est donc pas encore la solution optimale pour réduire considérablement le nombre d’accidents. Cependant, ce marquage au sol innovant tend à se développer dans plusieurs villes en France et apparaît comme une première réponse pour tenter de réduire la vitesse des automobilistes.

348 fois - posté le 01/03/2019