Posté le 30/11/-0001 - Les marquages au sol des passages piétons se renouvellent


En France, 500 piétons sont tués chaque année, dont un quart sur des passages piétons, lesquels sont censés assurer leur sécurité. Avec le développement des nouvelles technologies, en particulier des smartphones, les piétons sont de moins en moins attentifs quant à leur sécurité sur les passages piétons. Des solutions innovantes émergent alors de cette problématique : quelles sont-elles ? Suffiront-elles à limiter le risque d’accidents ?

Des innovations pour réduire le nombre d’accidents sur les passages piétons

Des passages piétons innovants ont été imaginés pour mieux alerter le piéton et l’automobiliste de la présence de l’un ou l’autre. Par exemple, les passages piétons en 3D ont récemment vu le jour : peintes comme si elles ressortaient du sol, les bandes blanches forcent les conducteurs à ralentir.

Autre exemple : le marquage au sol lumineux. Équipé de LED, ce passage piéton peut s’éclairer à l’approche d’un piéton. Ainsi, non seulement l’attention du piéton est retenue, mais les automobilistes peuvent également voir de loin que quelqu’un traverse la route.

De plus, un dispositif de feux de signalisation au sol a été mis en place en Allemagne. Cela permet d’alerter les piétons accros à leur smartphone notamment quand un tramway passe. En Chine, c’est toute une voie qui a été créée spécialement pour les piétons qui ont les yeux rivés sur leurs téléphones portables. Cette catégorie de personnes a été surnommée les “smombies”, un terme qui allie “smartphones” et “zombies”.

Un nouveau marquage au sol pour les automobilistes

Dans certaines communes de France, un nouveau marquage au sol accompagnera celui des passages piétons. Désormais, les automobilistes devront s’arrêter avant les grandes bandes blanches, soit entre deux et cinq mètres plus tôt sur la chaussée. Ce dispositif portera le nom de “zone tampon de sécurité” et apparaîtra sous la forme d’une ligne en pointillé.

Si la zone tampon n’est pas respectée en présence d’un piéton, la sanction est une amende pouvant s’élever jusqu’à 135 euros. C’est la ville de Rennes qui a inauguré ce nouveau dispositif. L’objectif est donc d’indiquer aux voitures à quel endroit précisément elles doivent s'arrêter pour laisser passer les piétons.

À Strasbourg, des chercheurs continuent d’étudier des dispositifs supposés permettre de mieux alerter les automobilistes de l’approche d’un passage piéton. Les usagers étant moins attentifs sur les routes, les chercheurs doivent se montrer créatifs afin de mettre en place des systèmes qui réduiraient les risques de collisions entre piétons et automobilistes.

994 fois - posté le 30/11/-0001