Posté le 01/03/2018 - Bien réussir son marquage au sol


Dans la circulation en ville, le marquage au sol joue un rôle primordial puisqu’il est l’un des piliers de la sécurité de tous les usagers de la voie publique. En effet, le code du marquage au sol (également appelé signalisation horizontale) édicte des consignes claires qui sont compréhensibles de tous et, si elles sont respectées, peuvent garantir la sécurité de tous. Les règles de circulation à appliquer son donc énoncées par cette signalisation qui sert également à informer, que ce soit dans des espaces publics ou dans des espaces privés.

 

Quels types de marquage au sol?

Le marquage au sol se manifeste de différentes manières sur la chaussée. Il peut tout simplement, par exemple, délimiter les places de parking dans une aire de stationnement en extérieur tout comme en intérieur. Dans les villes, les passages piétons (réservés à la traversée de ces derniers) sont bien signalés par les bandes blanches épaisses que nous connaissons et autrement le marquage au sol permet d’avertir les automobilistes de l’obligation de marquer un arrêt ou de ralentir leur conduite.

Au delà des bandes, le marquage au sol peut être plus explicite et se matérialiser par le dessin d’un panneau au sol, d’un sigle ou d’une consigne écrite de toutes lettres. Ce marquage au sol peut signaler un chemin à suivre, une limitation de vitesse à respecter ou marquer la présence d’un téléphone permettant d’alerter les secours si besoin. 

Si jamais un chantier est en cours sur la voie publique, un marquage au sol de couleur jaune permettra de donner des informations de nature temporaire aux usagers. Cette information sera bien lisible la nuit. D’autres couleurs peuvent être utilisées, notamment sur les pistes cyclables ou sur les zones de loisirs où le code couleur est moins strict que pour la sécurité routière.

 

Comment appliquer le marquage au sol?

Pour appliquer le marquage au sol sur le bitume, plusieurs options s’offrent à vous. Tout d’abord, on peut opter pour un enduit à froid, qui s’applique à la main. Il est particulièrement adapté pour la ville car il résiste aux intempéries et a une longue durée de vie. L’application de l’enduit à chaud requiert l’utilisation d’une machine spécifique. 

On peut également opter pour des bandes auto-adhésives préfabriquées. On les applique manuellement à chaud ou à froid et leur revêtement thermocollant permet l’application avec un chalumeau.

Enfin, pour les marquages au sol décoratifs, on les fait avec des peintures techniques ou des résines teintées que l’on applique manuellement.

985 fois - posté le 01/03/2018