Posté le 20/02/2018 - Quelle est la réglementation en matière de couleurs pour le marquage au sol?


Toutes les zones sont identifiées par un certain code couleur. Celui-ci doit être compris de tous et fait donc partie d’une nomenclature qu’il est nécessaire de respecter afin que le marquage au sol routier soit efficace et puisse remplir correctement sa mission, qui est celle de maintenir tous les usagers en sécurité. La couleur utilisée dépendra du type de danger que l’on voudra signaler et les standards de couleurs utilisés sont bien précis. Découvrez ci-dessous les différents codes couleurs pour le marquage au sol.

 

Marquage au sol rouge pour les dangers imminents et les interdictions

Le rouge est le code du danger ou de l’interdiction (RAL 3020) et on le retrouve en marquage au sol dans les damiers rouge et blancs, utilisés pour marquer les voies de détresse. Ces voies permettent notamment aux véhicules d’effectuer des arrêts, surtout en cas de panne de freins. Ces arrêts sont à effectuer avant des tronçons de route dangereux où le véhicule ne pourrait pas évoluer en sécurité.

 

Le marquage au sol blanc pour les situation ordinaires

Le blanc, qui est la couleur la plus commune, est la couleur la plus utilisée dans le marquage routier. On s’en sert notamment pour délimiter la chaussée de part et d’autre ainsi que pour distinguer les voies et les sens de circulation. La couleur blanche (RAL 9016) est celle que l’on rencontrera donc le plus souvent en matière de marquage au sol.

 

Le marquage au sol jaune pour les marquages temporaires et pour les arrêts

Le jaune est une couleur très polyvalente dans le marquage au sol puisqu’elle remplit aujourd’hui trois fonctions différentes. En premier lieu, on s’en sert pour marquer un arrêt ou un endroit où le stationnement est interdit. Il peut indiquer les emplacements de parking réservés ainsi que les arrêts de bus grâce au marquage en zig zag. Enfin, le jaune (RAL 1023) est utilisé pour signaler sur la route des marquages temporaires quand il y a des travaux sur le passage de circulation principal. 

 

Le marquage au sol bleu pour les obligations et le vert pour les cyclistes

Le marquage au sol bleu est utilisé pour signaler les obligations mais également pour délimiter les places pour les personnes en situation de handicap. Le marquage au sol vert, lui, est utilisé pour délimiter les pistes cyclables et les zones réservées aux personnes circulant à vélo.

Comme vous pouvez le constater, une réglementation existe et vous devrez en tenir compte lors de la pose de votre marquage au sol. Faites appel à un professionnel dès aujourd’hui.

1248 fois - posté le 20/02/2018

A PHP Error was encountered

Severity: Core Warning

Message: PHP Startup: Unable to load dynamic library '/opt/plesk/php/5.6/lib/php/modules/php_openssl.dll' - /opt/plesk/php/5.6/lib/php/modules/php_openssl.dll: cannot open shared object file: No such file or directory

Filename: Unknown

Line Number: 0

Backtrace: