Posté le 17/01/2018 - Quelle est la réglementation en termes de marquage au sol?


Dans les usines ou les entrepôts, ce que l’on appelle le plan de circulation permet de respecter les normes en termes de sécurité tout en optimisant les déplacements et l’efficacité du fonctionnement de l’unité. Le marquage au sol convient donc pour ces types de locaux dans les secteurs industriels, la logistique et le transport. Il n’y a pas de règlementation à proprement parler pour le marquage au sol qui définit les normes clairement mais plusieurs arrêtés ont été faits pour encourager la mise en place d’un marquage au sol et d’une signalisation afin que la sécurité des employés soit respectée sur leur lieu de travail. C’est le cas de l’arrêté du 4/11/13.

 

Quelles sont les consignes de marquage au sol de sécurité?

Ce document préconise la mise en place de panneaux, de signaux sonores et visibles et la signalisation au sol. Il fait référence aux mesures du code du travail sur la santé et la sécurité des employés sur leur lieu de travail. Ainsi, le marquage au sol et les différents signaux verticaux assurent que les consignes sont respectées au sein du site et minimise les risques d’accidents.

Les spécialistes du marquage au sol et de la signalisation horizontale en général accompagnent les industriels dans l’assimilation des différentes règles qui s’appliquent pour le marquage au sol. Deux articles en particulier nous permettent de mieux appréhender cette règlementation.

Dans l’article 12, on prévoit que les zones contenant de obstacles qui peuvent provoquer des percussions, des chutes de personnes ou d’objets sont signalées par des bandes jaune et noir ou rouge et blanc. Ces bandes doivent être inclinées à 45° et avoir des dimensions similaires entre elles.

Dans l’article 13, on stipule que les voies de circulation doivent être bien visibles et marquées avec des couleurs claires d’une teinte dépendant de la couleur du sol. Ces bandes doivent également faire respecter une distance de sécurité, surtout si elles sont potentiellement près des endroits de passage des piétons. Cela concerne l’intérieur et l’extérieur du site.

 

Quelles couleurs utilise-t-on pour le marquage au sol?

Les couleurs doivent respecter la nomenclature connue et comprise de tous. Ainsi, les dangers seront signalés en rouge et les zones où il faut faire attention en jaune, par exemple. Pour le marquage au sol des voies de circulation, il faut utiliser des couleurs claires et il faut que ce dernier soit bien visible de tous. Utiliser une teinte blanche sur un sol blanc est dont interdit. On lui préfèrera le jaune, par exemple.

896 fois - posté le 17/01/2018